Les Ateliers du TRAM-TRAIN en Ile-de-France

 

 

LES RENCONTRES TRAM-TRAIN

 

RENCONTRE 01

Le 28 juin 2011 s'est tenue la première rencontre VTIF sur le tram-train en Ile-de-France, un sujet qui a permis de réunir autour d’une même table, entre autres, la SNCF, la RATP, RFF mais aussi des acteurs des collectivités de petite et de grande couronne. Nourri des interventions techniques et documentées de Tigrane BOCCARA (VTIF), de Réginald BABIN (GART) et d’Alain MEYERE (IAU), le débat s’est installé naturellement autour de la question des difficultés à adapter en Ile-de-France ce mode hybride venu d’outre Rhin. Vincent BABILOTTE (RFF) a pu présenter les caractéristiques techniques de l’hybridation du mode et du système d’exploitation. Très contraignant techniquement, le mariage du tram et du train vaut-il la peine d’être vécu ? Quels sont les fruits à attendre d’une telle union pour les territoires franciliens ? Faut-il considérer ce mode comme un sous-RER ? Un super tram ? Un TER relooké ? Un ersatz de métro automatique ? Ou la question du tram-train ne pose-t-elle pas, comme l’a rappelé Christian COCHET (SNCF), celle de la mutualisation pragmatique des réseaux ferrés au service de l’équité territoriale ? La carte de la grande ceinture, mise en relation avec celle les zones urbaines sensibles, est assez éloquente pour montrer que la question mérite d’être creusée lors des prochains rendez-vous de VTIF.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger la synthèse de la 1ère séance

 

   

 

RENCONTRE 02

Visite du tram-train de Mulhouse - 22 septembre 2011

 

Si “la géographie s’apprend avec les pieds” (Raoul Blanchard), l’urbanisme peut aussi s’apprendre avec les transports en commun. Après une première séance sur le tram-train des “rencontres de VTIF” le 28 juin dernier, un deuxième rendez-vous a donc eu lieu sous la forme d’un voyage à Mulhouse le 22 septembre pour permettre à nos partenaires de découvrir l’unique exemple de “vrai tram-train” en service en France à ce jour. Une quinzaine de personnes de la RATP, de la SNCF, de l’ACTEP, du Conseil général des Yvelines et de Louis Berger France ont ainsi pu fouler le sol alsacien et découvrir sur site le fonctionnement de ce mode de transport atypique et les rouages du projet. Après une présentation par la Communauté d’agglomération M2A (M. MACCRA, Directeur du pôle Mobilité et Transport), l’ensemble du groupe a emprunté le tram-train, du coeur de Mulhouse à Thann, le long de la vallée de la Thur avant d’être reçu par l’agence d’urbanisme de la Région Mulhousienne (AURM) qui met en place un observatoire des impacts territoriaux du tram-train. Les premières conclusions de cet observatoire soulignent l’urgence de mobiliser en amont les acteurs du territoire pour activer les leviers de développement, produire des espaces publics de qualité et valoriser au mieux le foncier disponible, notamment autour des stations. Les nombreux échanges ont été enrichis par la présence appréciée de Dominique Gauthier, urbaniste du tramway de Mulhouse.

 

Ce voyage a également été l’occasion de visiter deux projets exemplaires : la reconversion du site industriel DMC (en phase d’étude de définition), qui compte beaucoup sur l’”effet tram-train”, et les logements de la Cité Manifeste, construite en 2005 par de grands noms de l’architecture (S. Ban, J. Nouvel, A. Lacaton, P. Vassal, D. Lewis, H. Potin / Block, M. Poitevin).

 

Le lendemain, 23 septembre, un groupe plus restreint (amateurs de transports urbains et de chocolat) a traversé la frontière pour aller découvrir, la gare-pont multimodale de Bâle, son réseau de tramway régional, qui s’étend comme une toile jusqu’aux secteurs pavillonnaires, l’efficience des interconnexions jusqu’aux haltes les plus modestes, et les espaces publics mutualisés qui font la part belle aux modes doux.

 

 

 

 

  

RENCONTRE 03

Cette troisième rencontre s'est déroulée le 16 décembre 2011 dans les locaux de l'IAU IdF. Elle s'est décomposée en deux temps :

1. Retour sur la séance 2 organisée sous forme de visite du tram-train de Mulhouse-Thann

2. Mise en perspective du projet avec deux projets en cours sur le territoire francilien (Tram-train Massy-Evry et Tangentielle Ouest)

 

Avec Serge Aguilar (DGA de l’OPIEVOY, ancien DGA au Conseil général de l’Essonne), Vincent Babilotte (Chargé d’études opérationnelles Pôle Développement Investissements, RFF),

Giuseppe Infante (chargé de projet tram-train Massy-Évry, STIF), Eric Marchat (Département Développement de Transilien, SNCF), Clément Molina (Chef de projets Transport-Aménagement, Communauté d’agglomération Europ’Essonne) et Lionel Poupat (Chef de projet tram-train, Conseil Général de l’Essonne).

 

Ces interventions ont également été enrichies par la participation de représentants de collectivités territoriales, de chercheurs, de concepteurs, d’opérateurs de transports, immobiliers et d’aménageurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger la synthèse de la 3ème séance