# DATA, SHARE DATA ...

# DATA, SHARE DATA ...

Comment le partage de données peut-il améliorer la mobilité en Ile-de-France


Cette rencontre s'est tenue le 3 avril 2014 dans les locaux de la SNCF à Gare de Lyon.

 

Table ronde 01 / L’OPEN DATA : POUR UNE MOBILITE PLUS FLUIDE ?

 

Laurent BRIANT (Directeur Cityway, partenaire d’Optimod’Lyon)

Bernard DUPRÉ (Délégué Recherche et Innovation RATP)

Jean-Luc PRAT (Chargé de la diffusion de l’Info Voyageur Multimodale, Vianavigo, STIF)

Antoine COURMONT (Chargé de mission ouverture des données Grand Lyon)

Discutante : Julie RIEG (Directrice des études et du développement Chronos)

 

L’ouverture des données est un phénomène très récent dont l’exploitation reste balbutiante, y compris dans le domaine des mobilités. Il existe cependant des expérimentations intéressantes qui permettent de montrer que le traitement et la diffusion des données ouvertes est un levier pour faciliter et fluidifier la mobilité, à offre de transport constante. L’ouverture et l’interopérabilité des données constituent ainsi un enjeu que les transporteurs et collectivités doivent prendre en compte pour améliorer l'information aux usagers et pour optimiser l’offre existante. Dans cette première table ronde, il s’agira de rappeler ce qu’est l’Open data et de dresser un état des lieux des initiatives à l’œuvre en Ile-de-France, des développements possibles et de l’impact envisageable sur les déplacements des franciliens.

 

 

Table ronde 02 / CROWDSOURCING, MOBILITÉ 3.0 : LE RETOUR DES USAGERS

 

Gaël MUSQUET (OpenSource & Data à La Fonderie IDF // Président d’Open Street Map)

Gabriel PLASSAT (Ingénieur Energies et Prospectives ADEME // Blog transportsdufutur)

Bénédicte TILLOY (Directrice SNCF Transilien)

Discutant : Zbigniew SMOREDA (Sociologue Orange Labs)

 

La deuxième table ronde explorera les raisons et les différentes manières d’impliquer les usagers eux-mêmes dans la création de données, ce qu’on appelle le crowdsourcing, et qui est rendu possible grâce au déploiement des nouvelles technologies et à l’émergence de l’économie collaborative. Ce double phénomène pourrait constituer une richesse pour les transporteurs et collectivités à la fois pour comprendre les usages et les besoins, mais également pour offrir la possibilité aux usagers d’autoréguler le trafic par le biais notamment d’applications intelligentes. Comment inciter les usagers à participer, comment collecter, traiter, fiabiliser ces données nouvelles, comment les rediffuser et quels effets en attendre ? Quelle "expertise" collective peut émaner de cette foule interconnectée ? Voilà les principales questions qui seront abordées dans cette deuxième partie de matinée.

 

Ci-dessous, un vidéo réalisée par la région Ile-de-France expliquant l'intérêt et les enjeux du crowdsourcing dans les transports.

 

A TELECHARGER

Le livret distribué en séance.

La synthèse de cette séance.

 

 

#Data, share Data ! DANS LA PRESSE ... 

  • Blog transportsdufutur de Gabriel Plassat : "Que savons-nous du pouvoir de la donnée ?".
  • Décideurs Ile-de-France (14 avril 2014) : "VTIF étudie la mobilité à l'heure de l'open data" (erratum pour le nom de Gaël Musquet).
  • Traits Urbains n°68 (Juin 2014) : "Les mobilités de demain seront connectées et actives".